• Le hamster hybride russe/Campbell

    Le hamster hybride n'est pas une espèce à part entière, mais le fruit d'un mauvais croisement entre hamster russe et hamster de Campbell.

      Pourquoi existe-t-il des hybrides ?

    Le hamster russe et le hamster de Campbell sont deux sous-espèces de Phodopus sungorus. Ils sont donc interféconds, c'est à dire capables de donner naissance à une descendance viable et fertile.

    Dans la nature, hamsters russes et hamsters de Campbell ne se rencontrent strictement jamais car ils n'habitent pas les mêmes territoires et ne sont pas adaptés au même milieu de vie. Ils présentent des différences dans leur métabolisme, leur comportement ou encore leur capacité d'adaptation à l'hiver. L'hybridation de ces deux sous-espèces est donc le produit de l'Homme, qu'elle ait été faite consciemment ou inconsciemment.

    Ce croisement est la plupart du temps fait par ignorance, car les deux sous-espèces se ressemblent énormément et sont bien souvent confondues.
    Voir : Confusion hamster russe et campbelli

    Certains croisements ont aussi été effectués en toute conscience, afin notamment d'apporter de nouvelles couleurs chez les hamsters russes, comme le fauve aux yeux rouges qui est un dérivé de l'argenté chez le Campbell.

    Dans les animaleries des pays européens francophones, on trouve majoritairement des hybrides vendus en tant que "hamsters russes". Ces hamsters sont issus de lignées hybrides, car les éleveurs grossistes ne savent pas pour la plupart différencier campbellis et russes. Il y a globalement plus d'hybrides que de vrais russes aujourd'hui dans nos pays. Des campbellis sont aussi vendus en tant que hamsters russes.

    Quels sont les risques d'un tel croisement ?

    hybride hamsterBien souvent, les femelles croisées avec un mâle d'une autre espèce que la leur ne survivent pas à la gestation car les fœtus sont soit trop gros, soit trop petits.

    Les individus hybrides viables peuvent avoir diverses malformations au niveau de la colonne vertébrale, des yeux, ne pas avoir de poils et une espérance de vie moins longue.

    Reproduire un hybride, c'est conserver les traces de cette hybridation pour toute la lignée à suivre, même si on le croise avec un individu de "pure race".

    En résumé, il ne faut pas croiser un hamster russe avec un hamster de Campbell !

    À quoi reconnaît-on un hybride ?

    Les hybrides peuvent avoir davantages de caractères de l'une ou l'autre sous-espèce, comme apparaître comme un parfait mélange des deux.

    Souvent, la ligne dorsale est irrégulière et trop fine ou trop large. Le poil est trop court, ou trop long, ou mal implanté. La couleur agouti n'est pas uniforme. Parfois on dirait que le hamster a un surplus de peau.
    La face n'est pas harmonieuse, les yeux sont parfois comme mi-clos et les oreilles sont trop grandes.
    La caractère d'u hybride n'est pas stable, il peut être assez agressif.

    Photos de Martin Braak.

    hybride hamster hybride hamster hybride hamster
    hybride hamster hybride hamster hybride hamster

    « Confusion hamster russe et campbelliBien y réfléchir »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,