• Le hamster de Campbell est un hamster nain à queue courte du genre Phodopus.

    Caractéristiques du hamster nain de Campbell

    hamster de campbell campbelliRégion d'origine : steppes de la Mongolie et Nord de la Chine (Mandchourie septentrionale)
    Nom latin : Phodopus sungorus campbelli
    Autres noms utilisés : Campbell, campbelli

    Durée de vie moyenne : 1 an et demi à 3 ans
    Taille : de 8 à 10 cm (la queue mesure entre 4 et 5 mm)
    Poids : entre 30 et 50 grammes, la femelle est plus petite que le mâle

    Maturité sexuelle : entre 8 et 12 semaines
    Gestation : 18 à 25 jours
    Nombre moyen de petits par portée : 4 à 6                                                                                      © Martin Braak

    Caractère du hamster nain de Campbell

    Le hamster de Campbell a un caractère teigneux et agressif. Il s'apprivoise assez mal pour cette raison. Il mord facilement et est souvent sur la défensive, à moins qu'il ait été apprivoisé très jeune. Il supporte assez peu d'être manipulé et caressé. Il est rapide et il faut être vigilant en sorties.

    Cohabitation
    Voir aussi Cohabitation

    Même si la majeure partie des hamsters de Campbell vit à l'état naturel en colonies, celles-ci sont très hiérarchisées et chaque hamster a au sein des galeries de la colonie ses propres niches.

    En captivité, la cohabitation est à proscrire, car elle donne dans 99% des cas lieu à des bagarres à mort. Le hamster de Campbell, comme tous les hamsters, est solitaire. Un hamster seul n'est pas malheureux. Il ne faut pas être surmonté par ses sentiments humains quand on voit un hamster seul, car c'est un hamster qui peut faire ses activités (manger, jouer, courir, faire ses réserves, creuser, se toiletter…) sans vivre constamment sous la menace de voir son territoire conquis, sans craindre d'être tué ou d'avoir à se battre. La règle d'or est donc, et ce pour toutes les espèces :

    1 hamster = 1 cage
    2 hamsters = 2 cages
    n hamsters = n cages

    Remarques et particularités

    • Le hamster de Campbell est fréquemment confondu avec le hamster russe (Phodopus sungorus sungorus) en raison de leurs morphologies voisines que seul un œil expert sait différencier. Leur croisement donne naissance à des hybrides.
    Voir aussi : Confusion hamster russe et campbelli, Le hamster hybride russe/Campbell

    • Le hamster de Campbell est assez peu répandu comme animal de compagnie dans les pays francophones européens. Pourtant Outre-Atlantique, aux Etats-Unis comme au Canada, il est plus populaire que le hamster russe.

    Couleurs, marquages et types de poils

    Cette section arrive bientôt. Patience !


  • Le hamster chinois est un hamster du genre Cricetulus.

    Caractéristiques du hamster chinois
    hamster chinois de chine
    Région d'origine : Mongolie et Nord de la Chine
    Nom latin : Cricetulus griseus
    Autres noms utilisés : hamster de Chine

    Durée de vie moyenne : 2 à 4 ans
    Taille : de 9 à 11 cm (la queue mesure entre 20 et 30 mm)
    Poids : entre 30 et 50 grammes, la femelle est plus petite que le mâle

    Maturité sexuelle : environ 12 semaines
    Gestation : 20 à 22 jours
    Nombre moyen de petits par portée : 4 à 5                                                                                      © Martin Braak

    Caractère du hamster chinois

    Le hamster chinois a un caractère réservé et doux. Il s'apprivoise assez bien, même s'il demeure assez sauvage par rapport aux autres hamsters, et devient docile avec le temps. Il mord très rarement, il est très calme. Il supporte bien d'être manipulé et caressé. Il est rapide et il faut être vigilant en sorties.

    Cohabitation
    Voir aussi Cohabitation

    Dans la nature, le hamster chinois est solitaire. Il rencontre un partenaire à la saison des amours.

    En captivité, la cohabitation est à proscrire, car elle donne dans 99% des cas lieu à des bagarres à mort. Le hamster chinois, comme tous les hamsters, est solitaire. Un hamster seul n'est pas malheureux. Il ne faut pas être surmonté par ses sentiments humains quand on voit un hamster seul, car c'est un hamster qui peut faire ses activités (manger, jouer, courir, faire ses réserves, creuser, se toiletter…) sans vivre constamment sous la menace de voir son territoire conquis, sans craindre d'être tué ou d'avoir à se battre. La règle d'or est donc, et ce pour toutes les espèces :

    1 hamster = 1 cage
    2 hamsters = 2 cages
    n hamsters = n cages

    Remarques et particularités

    • Le hamster chinois possède une longue queue par rapport aux autres hamsters (de 2 à 3 cm de long), pour cette raison, il est moins populaire que les autres espèces. Cependant c'est un animal au caractère très doux, ce qui en fait un très bon animal de compagnie.

    • Le hamster chinois mâle a des testicules très proéminents, qu'il est impossible de rater quand on l'observe !

    Couleurs et marquages

    Cette section arrive bientôt. Patience !


  • Le hamster russe et le hamster de Campbell (ou hamster campbelli) se ressemblent beaucoup, c'est pourquoi souvent on les confond. Même s'ils sont de même taille, il y a de nombreux signes qui permettent de les différencier.

    Photos et explications de Lee (Hamster'opédia) et de Martin Braak

    Forme du corps

    Corps hamster russeCorps campbelli © Photos : Lee
    Le corps du hamster russe (à gauche) est rond. Celui du campbelli (à droite) est légèrement plus fin au milieu des flancs.
     
    Forme de la tête

    Têtes © Photo : Lee
    La tête du hamster de Campbell (à gauche) est triangulaire. Celle du hamster russe (à droite) est ovale.

    Forme des yeux

    Yeux russeYeux campbelli © Photos : Lee
    Les yeux du hamster russe (à gauche) sont ovales. Ceux du hamster de Campbell (à droite) sont ronds. 

    Yeux © Photo : Lee
    Les yeux du hamster de Campbell (en bas à droite) sont très nettement proéminents,
    tandis que ceux du hamster russe (en haut à gauche) ne ressortent pas.

    Forme des oreilles

    Oreilles © Photo : Lee
    Les oreilles du hamster de Campbell (à gauche) sont droites et presque triangulaires. Celles du hamster russe (à droite) sont plus larges et légèrement pliées vers l'intérieur. 

    Forme du nez

    Nez russeNez campbelli © Photos : Lee
    Le nez du hamster russe (à gauche) est plus large que celui du hamster de Campbell (à droite).

    Forme de la ligne dorsale

     russe ligne dorsalecampbell ligne dorsale © Photos : Martin Braak
    La ligne dorsale du hamster russe (à gauche) est plus large que celle du hamster de Campbell (à droite). De plus, elle s'évase dans le cou et sur la tête, tandis que celle du Campbell est droite sur tout le long du corps.

    Aspect de la fourrure

    russe fourrurecampbell fourrure © Photos : Martin Braak
    La fourrure du hamster russe (à gauche) est plus dense que celle du Campbell (à droite), plus ouverte et aux poils plus longs.

    Couleur agoutie

    campbell russe couleur © Photo : Martin Braak
    La couleur agoutie du hamster russe (à gauche) est plus foncée et grise que celle du Campbell (à droite), qui est plus brune.



  • Le hamster hybride n'est pas une espèce à part entière, mais le fruit d'un mauvais croisement entre hamster russe et hamster de Campbell.

      Pourquoi existe-t-il des hybrides ?

    Le hamster russe et le hamster de Campbell sont deux sous-espèces de Phodopus sungorus. Ils sont donc interféconds, c'est à dire capables de donner naissance à une descendance viable et fertile.

    Dans la nature, hamsters russes et hamsters de Campbell ne se rencontrent strictement jamais car ils n'habitent pas les mêmes territoires et ne sont pas adaptés au même milieu de vie. Ils présentent des différences dans leur métabolisme, leur comportement ou encore leur capacité d'adaptation à l'hiver. L'hybridation de ces deux sous-espèces est donc le produit de l'Homme, qu'elle ait été faite consciemment ou inconsciemment.

    Ce croisement est la plupart du temps fait par ignorance, car les deux sous-espèces se ressemblent énormément et sont bien souvent confondues.
    Voir : Confusion hamster russe et campbelli

    Certains croisements ont aussi été effectués en toute conscience, afin notamment d'apporter de nouvelles couleurs chez les hamsters russes, comme le fauve aux yeux rouges qui est un dérivé de l'argenté chez le Campbell.

    Dans les animaleries des pays européens francophones, on trouve majoritairement des hybrides vendus en tant que "hamsters russes". Ces hamsters sont issus de lignées hybrides, car les éleveurs grossistes ne savent pas pour la plupart différencier campbellis et russes. Il y a globalement plus d'hybrides que de vrais russes aujourd'hui dans nos pays. Des campbellis sont aussi vendus en tant que hamsters russes.

    Quels sont les risques d'un tel croisement ?

    hybride hamsterBien souvent, les femelles croisées avec un mâle d'une autre espèce que la leur ne survivent pas à la gestation car les fœtus sont soit trop gros, soit trop petits.

    Les individus hybrides viables peuvent avoir diverses malformations au niveau de la colonne vertébrale, des yeux, ne pas avoir de poils et une espérance de vie moins longue.

    Reproduire un hybride, c'est conserver les traces de cette hybridation pour toute la lignée à suivre, même si on le croise avec un individu de "pure race".

    En résumé, il ne faut pas croiser un hamster russe avec un hamster de Campbell !

    À quoi reconnaît-on un hybride ?

    Les hybrides peuvent avoir davantages de caractères de l'une ou l'autre sous-espèce, comme apparaître comme un parfait mélange des deux.

    Souvent, la ligne dorsale est irrégulière et trop fine ou trop large. Le poil est trop court, ou trop long, ou mal implanté. La couleur agouti n'est pas uniforme. Parfois on dirait que le hamster a un surplus de peau.
    La face n'est pas harmonieuse, les yeux sont parfois comme mi-clos et les oreilles sont trop grandes.
    La caractère d'u hybride n'est pas stable, il peut être assez agressif.

    Photos de Martin Braak.

    hybride hamster hybride hamster hybride hamster
    hybride hamster hybride hamster hybride hamster